Les diffĂ©rences entre le Steampunk, Cyberpunk et Autres Styles Punk 🧐

Steampunk, Cyberpunk et Autres Styles Punk

Le steampunk et le cyberpunk sont deux sous-genres fascinants du monde de la science-fiction. Ils sont étroitement liés à la technologie et aux avancées technologiques, mais présentent des différences.

Le steampunk est bien plus esthĂ©tique. Il repose sur des modĂšles historiques et met particuliĂšrement l'accent sur l’ùre victorienne. Le courant cyberpunk quant Ă  lui, est beaucoup plus avant-gardiste et dĂ©coule de l'Ăšre moderne de l'Internet.

Bien que ces deux genres soient trÚs présents dans le cinéma, la littérature (comme la bande dessinée intitulée La Ligue des gentlemen extraordinaires) et les jeux vidéo (cyberpunk 2077), il est bon de connaßtre leurs différences, non seulement entre eux, mais aussi avec les sous-cultures alternatives « punk ».

Si vous ĂȘtes prĂȘt Ă  dĂ©couvrir cette croisĂ©e des mondes dans le passĂ©, prĂ©sent et futur, poursuivez votre lecture.

Quelles sont les différences entre le Steampunk et le Cyberpunk ?

Comme mentionné plus haut, les deux mouvements steampunk et cyberpunk sont étroitement liés à la science-fiction, mais ils présentent quelques différences notables, qui se reflÚtent notamment dans leur définition ainsi que dans d'autres aspects.

Différences au niveau de la définition

Bien qu'étant des sous-genres de la science fiction, le steampunk et le cyberpunk se différencient par leur univers bien distinct.

En effet, le style steampunk allie la beauté de l'époque victorienne à la fantaisie propre au monde de la science-fiction. Ce courant s'appuie essentiellement sur l'innovation technologique dans un monde qui s'inspire de toute la technologie utilisée à l'Úre victorienne.

Steampunk

En revanche, le cyberpunk rĂ©unit dans une mĂȘme culture une variante de la science-fiction dans laquelle sont prĂ©sentĂ©es une vision trĂšs moderne et dystopique de la technologie et de la science, mais aussi dans un univers futuriste au sein duquel les technologies de l'information contrĂŽlent la sociĂ©tĂ©.

Cyberpunk

Différences par le genre

Le cyberpunk se rĂ©fĂšre Ă  un sous-genre de la SF et Ă©volue surtout dans un contexte anarchique au sein d'une sociĂ©tĂ© oĂč la science et l'Internet sont fortement ancrĂ©s. En plus d'ĂȘtre nettement plus avant-gardiste, ce sous-genre privilĂ©gie le recours Ă  la haute technologie, notamment les robots, Internet, les jeux vidĂ©o, l'intelligence artificielle, etc.

Dans le steampunk, des gadgets technologiques sont fortement utilisĂ©s, mais de façon trĂšs anachronique. De mĂȘme, ce style exploite largement la conception technologique et esthĂ©tique inhĂ©rente Ă  la rĂ©volution industrielle du XIXe siĂšcle. L'utilisation des machines Ă  vapeur, plutĂŽt que de la technologie de pointe moderne, est fortement ancrĂ©e dans ce monde alternatif.

Différence au niveau des technologies employées

On ne pourrait dissocier la technologie du cyberpunk, et c'est cette particularitĂ© qui le distingue de la SF au sens traditionnel du terme. Il accorde en effet une grande importance aux aspects high-tech, aux innovations technologiques et aux avancĂ©es scientifiques. Dans ce genre, l’on aborde des technologies encore inexistantes, et dĂ©veloppĂ©es Ă  un tel point qu'elles ont fusionnĂ© avec l'humanitĂ©.

cyberpunk technologies

L’univers steampunk combine technologie et esthĂ©tique, mais essentiellement sur le modĂšle des engins Ă  vapeur du XIXe siĂšcle. Comme appareil technologique, on retrouve frĂ©quemment des dirigeables, des ordinateurs analogiques, des voitures Ă  vapeur, etc. La technologie employĂ©e ici est obsolĂšte et concerne un "passĂ© qui aurait pu ĂȘtre" alors que le cyberpunk concerne "l'avenir qui pourrait ĂȘtre".

steampunk technologies

Différence au niveau de leur origine

Le cyberpunk a été fortement influencé aux XXe siÚcle, dans les années 1960 et 1970 par le mouvement de science-fiction New Wave.

Le mouvement cyberpunk a été créé par plusieurs personnalités, dont William Gibson et Michael Bruce Sterling.

Selon l'écrivain Michael John Moorcock, le cyberpunk a renoué avec ses origines révolutionnaires dans le but de créer un univers de gaslamp fantasy et de science-fiction plus littéraire et expérimentale. C'est ainsi que le cyberpunk a vu le jour dans les années 1980.

Le steampunk qui était à l'origine un genre littéraire dépeint la vision romantique des progrÚs technologiques à l'époque victorienne, et ce grùce à des auteurs tels que Jules Verne et Mary Shelleyet.

Cependant, le terme steampunk a Ă©tĂ© inventĂ© par KW Jeter, ami proche de Tim Powers et James blaylock. Ce terme est apparu pour la premiĂšre fois dans son Ɠuvre Morlock Night, en 1987.

Différences au niveau de la mode

La mode Steampunk est née de la fusion élégante de styles classiques victoriens et d'éléments futuristes basés sur ce que les gens de cette belle époque croyaient que l'avenir leur réservait. Ce mouvement se distingue par le fait que les costumes étaient traditionnellement conçus, fabriqués et modifiés à la main en piÚces remarquables.

mode steampunk femme

Les tenues classiques se composent de corsets, de jupons, de gilets, de manteaux, de cols hauts, de chapeaux ornés de plumes, fleurs et rubans ainsi que d'accessoires tels que des lunettes de protection ou de montre steampunk.

mode steampunk homme

Le cyberpunk a un point de vue dystopique et sinistre de notre avenir, avec une touche de modernitĂ©. La mode cyberpunk s'inspire de la mode urbaine avec une touche futuriste et sombre. Elle est fortement influencĂ©e par des films comme Johnny Mnemonic, Blade Runner et Matrix. Elle est caractĂ©risĂ©e par des couleurs sombres et des dĂ©tails tels des trenchs, des bottes, des vĂȘtements noirs brillants et des jeans.

cyberpunk style homme

Autres sous genres de Styles Punk

La science-fiction a fait naĂźtre une multitude de nouveaux sous-genres et micro-genres, qui essaient tous de s’inspirer du cyberpunk. Le principe de base de ses styles punk de science-fiction est de se concentrer sur la technologie, bien que le mot qui prĂ©cĂšde « punk » dĂ©finisse le type spĂ©cifique de technologie dont il s’agit. DĂ©couvrons ensemble quelques sous genres de styles punk.

Le Dieselpunk

Le Dieselpunk est un exemple assez remarquable, et peut-ĂȘtre le plus connu aprĂšs le cyberpunk et le steampunk.

Le Dieselpunk illustre la premiÚre et la deuxiÚme guerre mondiale ainsi que la période de l'entre-deux-guerres. La technologie et l'esthétique industrielle utilisées ici sont à la limite du possible.

dieselpunk

En général, cette période commence au début de la PremiÚre Guerre mondiale.

On retrouve dans cet univers des zeppelins gĂ©ants au lieu de dirigeables en laiton et en bois. Comme le steampunk, il a acquis un sens trĂšs particulier de la mode, de l'art et mĂȘme de la musique pour le distinguer des autres genres.

Le style Biopunk

Le Biopunk est un sous-genre issu du cyberpunk, mais qui se concentre sur la biotechnologie. Il n'a pas de contexte spĂ©cifique, ses histoires peuvent ĂȘtre futuristes, rĂ©tro-futuristes, voire contemporaines.

Le mĂ©tal et la technologie laissent la place au biopiratage, Ă  la modification gĂ©nĂ©tique et aux processus d’amĂ©lioration organique.

biopunk

Les technologies telles que le dépistage génétique, les bébés sur mesure et le clonage sont trÚs répandues dans le genre.

Le thĂšme central abordĂ© est la critique sociale, morale, Ă©thique et politique des expĂ©riences gĂ©nĂ©tiques et les consĂ©quences des armes biochimiques, du clonage et d’autres manipulations sur l'humanitĂ©.

En général, le biopunk met en scÚne les événements apocalyptiques ou post-apocalyptiques, mais il ne se limite pas à cela.

Le style Westernpunk ou Cattlepunk

Le Cattlepunk est une version alternative du Far West américain qui met fortement l'accent sur la science-fiction ou des éléments de fantaisie.

Il se déroule dans le monde réel à des époques relativement similaires, si bien que la principale différence réside dans l'esthétique et le décor.

westernpunk

Cowboys et Envahisseurs, Wild Wild West et l'épisode intitulé La Ville de la miséricorde de Doctor Who en sont de bons exemples.

Le style nanopunk

Le nanopunk, le genre cyberpunk et le biopunk ont vraiment beaucoup en commun.

Chacun d'eux illustre la façon dont les humains apprĂ©hendent la technologie diffĂ©remment. Le nanopunk, c'est la nanotechnologie extrĂȘme.

Dans le nanopunk, on utilise des robots minuscules à la place de la cybernétique ou du génie génétique pour répondre aux besoins de l'humanité.

Contrairement à ses homologues, cet univers est souvent moins sombre. On y trouve beaucoup de chrome, des couleurs vives et des surfaces lisses. Cependant, l'esthétique du genre n'est pas encore vraiment au point, car il est encore en plein essor.

L’Atompunk

C'est une autre vision dans le futur, bien qu'elle semble si proche de notre Ă©poque actuelle.

Sur le plan esthétique, ce sous-genre utilise souvent des éléments similaires au Dieselpunk, mais en termes de contenu il se caractérise par la technologie nucléaire, les voyages dans l'espace, le communisme ainsi que des éléments de la guerre froide.

atompunk

Le style Ecopunk

L'Ecopunk pourrait ĂȘtre considĂ©rĂ© comme le cousin optimiste du cyberpunk.

Ce genre de pop culture Ă©voque des solutions environnementales aux problĂšmes des sciences humaines.

Le style Solarpunk

Il ressemble beaucoup à l'Ecopunk, mais avec une image de l'avenir plus radicalement différente à bien des égards.

ecopunk solarpunk

Il associe des messages écologiques à l'art nouveau et à l'architecture d'inspiration africaine, créant ainsi un avenir néo-classique et fantaisiste.

Articles RĂ©cents